Guide pratique


Votre personne de confiance

Pourquoi faut-il nommer une personne de confiance ?

 

Si vous n'êtes plus en mesure d'exprimer oralement ou par tout autre moyen ce que vous voulez et ne voulez pas qu'il soit fait pour prolonger votre vie, et si, de surcroît, vous n'avez pas rédigé vos directives anticipées[1], votre personne de confiance sera la personne qui aura priorité sur tous vos proches pour témoigner de ce que vous voulez. Elle n'aura pas le pouvoir de décider à votre place, cependant, non seulement les médecins en charge de votre dossier auront l'obligation légale de la consulter, mais les informations qu'elle leur communiquera au sujet de vos choix en matière de fin de vie seront prépondérantes lorsque sera mise en place une procédure collégiale pour réfléchir à ce qu'il convient de faire.

 

Comment choisir sa personne de confiance ?

 

Vous avez tous compris que le choix de cette personne est capital et mérite toute votre attention. Voici une décision qui ne peut pas être prise à la légère car votre personne de confiance sera votre porte-parole si vous ne pouvez plus vous exprimer. 

 

Alors avant de la nommer, prenez le temps de réfléchir à ce que sont vos rapports avec cette personne, à son degré d'empathie face à des sujets aussi sérieux que la fin de vie. Connaissez-vous son opinion ? Partage-t-elle la vôtre ? Si vous n'en êtes pas certain, ne faites surtout pas l'économie d'une ou plusieurs longues conversations pour que vous n'ayez plus aucun doute que cette personne défendra vigoureusement vos droits si vous ne pouvez plus le faire vous-même.

 

 

________________________________

 

[1] Cliquez sur les mots soulignés pour accéder à la page correspondante sur Internet

 

 

Partagez

LE CHOIX - CITOYENS POUR UNE MORT CHOISIE 

BP 26

81170 Cordes-sur-Ciel